Jeux LC

đź“‚ Parce qu’on aime la diversitĂ©, la licence Tomb Raider a su se dĂ©velopper en proposant Ă©galement des jeux de la marque Lara Croft. Jeux sur consoles de salon et PC, applications sur mobiles et tablettes, il y en a pour tous les goĂ»ts. La licence Lara Croft est celle qui permet d’entretenir la nostalgie des dĂ©buts de la saga puisqu’on y retrouve systĂ©matiquement la Lara Classique.

Chronologie des jeux Lara Croft

 

> Lara Croft and the Guardian of Light

Sortie en : 2010 Sur : Xbox 360, PlayStation 3, PC
Développé par : Crystal Dynamics Edité par : Square Enix

Jaquette_LCGOL_PS3_RAvril 2009, les rĂ©sultats financiers d’Eidos ne sont plus très bons depuis quelques temps dĂ©jĂ  et la situation devient complexe. Fini la fĂŞte du slip chez notre Ă©diteur prĂ©fĂ©rĂ©, ils sont rachetĂ©s par le gĂ©ant Japonais Square Enix. A la surprise gĂ©nĂ©rale, une toute nouvelle licence spin-off de la saga Tomb Raider dĂ©barque, elle s’appelle « Lara Croft and The Guardian of Light » et sortira uniquement en version dĂ©matĂ©rialisĂ©e. Une majoritĂ© de fans exprime leur mĂ©contentement sur les rĂ©seaux sociaux. Ils craignent pour l’avenir de la sĂ©rie et se demandent ce que fait Square Enix en sortant un spin-off de Tomb Raider un peu venu de nulle part. La sortie est prĂ©vue pour le 18 aoĂ»t 2010 sur Xbox 360 comme une exclu temporaire et pour le 28 septembre 2010 sur PS3 et PC. D’après les lĂ©gendes Aztèques, une rĂ©gion du nom de Yukatan Ă©tait un ancien champ de batailles oĂą les fidèles de Totec le gardien de la Lumière livrèrent une guerre sans merci contre le malĂ©fique gardien des TĂ©nèbres, Xolotl. Ils utilisèrent une relique très puissante du nom de Miroir de fumĂ©e pour combattre mais Totec finit finalement par y enfermer Xolotl. De nos jours, Lara retrouve cette relique mais un mercenaire du nom de Vasco lui vole, libère malencontreusement Xolotl et rĂ©veille par la mĂŞme occasion Totec. Ce dernier se rend compte qu’il va devoir coopĂ©rer avec Lara pour retrouver Xolotl ainsi que le Miroir de fumĂ©e. Ce spin-off se dĂ©roule en AmĂ©rique Centrale et tranche radicalement avec ce que l’on avait l’habitude de voir dans l’univers de Tomb Raider. La camĂ©ra est maintenant en 3D isomĂ©trique, c’est Ă  dire au dessus du joueur. Cela est un peu dĂ©routant au dĂ©but mais on s’y fait rapidement car le tout est très fluide. Graphiquement, le jeu est très joli, les effets de lumières sont d’ailleurs très rĂ©ussis. Pour la première fois de toute l’histoire de la saga, un mode coopĂ©ration aussi bien en ligne que hors ligne est inclus dans le jeu. Le premier joueur prend le contrĂ´le de Lara tandis que le deuxième joue avec Totec. Le gameplay n’en devient que plus intĂ©ressant puisque Lara possède un grappin et que Totec Ă  une lance. Elle peut lancer son grappin Ă  Totec pour le rĂ©cupĂ©rer au bord d’un prĂ©cipice alors que Totec peut lancer sa lance contre un mur pour faire monter Lara dessus lui permettant ainsi d’accĂ©der Ă  des endroits jusque lĂ  inaccessibles. Une nouveautĂ© de l’arsenal qui a son importance est la bombe, elle permet de faire exploser des pièges et de tuer des ennemis. Ce Lara Croft and The Guardian of Light finira par plaire Ă  une majoritĂ© de joueurs, c’est finalement une grande rĂ©ussite pour ce premier spin-off de Tomb Raider.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Copyright © Lara Croft France 2013 – 2019.

Lara Croft France est un site non officiel consacré à Tomb Raider, Lara Croft et Angelina Jolie, créé par MadDuFutur.

Lara Croft et Tomb Raider sont la propriété de Square Enix et Crystal Dynamics, Eidos et Core Design.

Publicités