vous lisez...
Collection

Comics US Tomb Raider II (2016/2017) – Tomes 7 à 12

Le premier arc scénaristique se terminant au tome 6, le tome 7 démarre sur une nouvelle histoire.

Comic #7 | Sortie US : 24 août 2016 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Mariko Tamaki | Dessiné par : Phillip Sevy | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Tula Lotay

Histoire : Notre histoire commence à Londres en compagnie de Lara qui s’entraîne dans une salle d’escalade. Elle est en grande conversation avec Jonah dans son oreillette, le sujet principal est (vous l’aurez deviné) Trinity et l’immortalité. Pendant ce temps, Sam est internée dans un hôpital psychiatrique. Semblant toujours possédée par l’esprit de la Reine Himiko, elle attaque un membre du personnel et s’enfuit de sa chambre. Lara apprenant la nouvelle, décide de se rendre sur place pour tenter de sauver son amie Sam. Une fois infiltrée dans l’hôpital, elle tombe nez à nez avec les parents de Sam Nishimura. Sa mère s’en prend violemment à Lara en lui disant que c’est elle qui devrait être à la place de sa fille. Lara se fait alors expulser de l’hôpital par des membres de l’équipe. En s’éloignant, elle tombe sur une infirmière qui lui propose de venir voir la chambre de Sam dans la nuit. Cela ne se déroule finalement pas comme prévu puisque l’équipe médicale lui tombe dessus et sous prétexte qu’elle s’est défendue, décide de l’interner avec une camisole de force.

Avis : Et bien voilà, c’est reparti pour un scénario qui tourne autour de l’immortalité et de Sam Nishimura. J’ai juste l’impression de me répéter mais ça manque un peu d’originalité, non ? Toujours le même sujet en boucle avec quelques variantes de situations. Nous verrons si le scénario s’améliore dans les numéros suivants mais je n’ai pas particulièrement apprécié le travail de Mariko Tamaki sur les six premiers tomes et c’est mal parti pour ce nouvel arc scénaristique. J’ai eu mal à mon petit coeur de voir Lara se faire victimiser par la mère de Sam ainsi que par l’équipe de l’hôpital qui la jette comme une merde au sol. Concernant Sam, comme déjà dit précédemment, je n’aime pas ce personnage alors je ne suis pas jouasse de la retrouver. En restant honnête, la laisser en prison alors qu’elle était possédée par une force n’était pas forcément une solution. C’est donc plutôt logique de voir ce pan de l’histoire se développer, à mon grand dam. Nous verrons bien ce que la suite nous réserve, tentons de rester open.

Comic #8 | Sortie US : 21 septembre 2016 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Mariko Tamaki | Dessiné par : Phillip Sevy | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Tula Lotay

Histoire : De retour dans un hangar désaffecté où Lara se prend des coups par des hommes en lien avec Trinity. Un Docteur menaçant Lara avec une seringue lui explique qu’il cherchait une connexion entre Sam et la source divine. Après avoir frappé Miss Croft et la pensant inconsciente au sol, les hommes quittent la pièce. Lara en profite pour s’enfuir et découvre qu’elle est dans une zone industrielle. En voulant marcher précautionneusement, un pan métallique s’écroulant la fait repérer par les malfrats. Dans sa fuite, Lara fait diversion et arrive à piéger une voiture déclenchant une explosion la mettant hors d’atteinte. Après avoir sauté à l’arrière d’un pick-up, elle lance un peu plus tard un appel à Jonah pour qu’il vienne l’aider à retrouver Sam. Pendant ce temps, un homme mystérieux demande des comptes au Dr. Taffe, ils sont également à la recherche de Sam. Les relations entre les deux groupes s’annoncent conflictuelles. Sam quant à elle, semble en sécurité dans une chambre d’hôtel accompagnée d’un petit groupe d’alliés attendant ses ordres. Le mystère s’épaissit.

Avis : Le scénario de ce tome était intéressant, la mise en place de l’histoire se fait petit à petit et un mystère entoure le personnage de Sam ainsi que des hommes à sa recherche. J’ai apprécié voir une petite pointe d’humour dans les pensées de Lara au moment où elle se fait passer pour inconsciente auprès du Docteur. La sortie du hangar avec l’arrivée dans la zone industrielle avait un petit air de Tomb Raider Legend au Kazakhstan, sûrement à cause de la tenue avec le top bleu de Rise. La Lara de ce tome est ce que j’en attends du personnage, une femme débrouillarde, qui saute partout de manière pas forcément réaliste et avec une petite pointe d’humour subtil. J’ai beaucoup plus apprécié ce numéro comparé au tome 7.

Comic #9 | Sortie US : 19 octobre 2016 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Mariko Tamaki | Dessiné par : Phillip Sevy | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Tula Lotay

Histoire : Bamberg en Allemagne, Lara Croft entame ses recherches pour retrouver Sam. Au même moment à Hambourg, Sam avec son groupe de cinq amis entre dans une station service. Faisant face à des propos sexistes d’un homme, la Reine Himiko prend le dessus et frappe son interlocuteur. Le groupe en profite alors pour retourner le magasin en pillant et en mettant sens dessus dessous les rayons. De retour à Bamberg, Lara rend visite à une femme, la professeure Morrow. Elle souhaite avoir des informations sur ses recherches concernant le miroir de Wei ainsi que sur les rituels et possessions. Elle pense qu’une illustration du miroir représente la Reine Himiko. Les deux femmes décident alors d’aller boire un verre, Madame Morrow lui révèle que le miroir est au coeur d’un musée à Berlin. Un lien s’étant créé, Madame Morrow propose à Lara de lui faire visiter une cathédrale. Une fois sur place, un groupe de personnes dans la pénombre décide d’attaquer les deux femmes en leur tirant dessus. Lara saute immédiatement sur son accompagnatrice pour tenter de la sauver.

Avis : L’introduction du comic datée du 14 février 1998 était une bonne surprise. L’enfance de la Lara jeune est un aspect que j’avais apprécié dans les premiers comics de Tomb Raider Reboot, c’était donc sympa de la retrouver même si ce n’était que le temps de deux pages. On sent que l’histoire est déjà plus développée que la soupe des comics Tomb Raider II #1 à #6 qui manquait d’inspiration. J’aimerais par contre en apprendre plus sur le groupe d’amis qui se ballade en compagnie de Sam, on ne sait rien d’eux pour l’instant. Le miroir de Wei est un artefact qui m’intrigue, j’ai envie d’en découvrir plus pour savoir s’il est vraiment lié à Himiko. Ce retour de Sam et Himiko est pour l’instant plutôt satisfaisant. Direction le tome #10 !

Comic #10 | Sortie US : 23 novembre 2016 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Mariko Tamaki | Dessiné par : Phillip Sevy | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Tula Lotay

Histoire : Lara et la professeure Morrow sont toujours vivantes, elles courent au plus vite pour éviter les tirs de leurs agresseurs. Lara décide d’emprunter un chemin souterrain et se fraye un accès à travers un mur à l’aide d’un extincteur, délicatesse oblige. Elle ne manquera pas de tirer dedans pour le faire exploser et calmer ses ennemis par la suite. Les deux femmes arrivent à s’en sortir et Madame Morrow décide d’emmener Lara voir des amis qu’elle considère comme des collaboratrices. Elles vont donc à la rencontre de ce groupe de sorcières dont une est possédée par un esprit, Greta explique qu’un ancien esprit démoniaque a pris le contrôle du corps et plus précisément de l’âme de Sam. Lara décide alors d’approfondir ses recherches sur le miroir de Wei dans une bibliothèque de Berlin. Elle y découvre que le miroir joue un rôle dans le rituel de possession de la Reine Himiko mais n’arrive pas à savoir quoi exactement. Elle contacte rapidement Jonah et celui-ci lui explique qu’il sera à Berlin dès le lendemain. Non loin de là, Sam (ou plutôt Himiko) donne l’ordre à une jeune femme du nom de Julia d’aller tuer Lara. Elle apprend que le miroir est actuellement dans une université de Berlin et qu’il sera expédié dans deux jours à Prague pour des recherches diverses. Lara décide alors de se rendre sur place pour pouvoir l’examiner mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que Julia l’attend sur place avec une épée en main.

Avis : Ça se précise, le miroir de Wei est bien impliqué dans cette histoire avec Himiko ! Est-ce que détruire cette pièce de musée mettra fin à la possession de Sam ? La réponse ne devrait plus tarder à arriver. Passons aux points que j’ai apprécié, la Lara qui casse les murs à coup d’extincteur, c’est un grand oui ! Go for it, girl ! Le petit groupe de sorcière m’a rappelé quelques sensations de la lecture des comics de Charmed, c’était top. J’ai aussi beaucoup apprécié le passage de Lara dans la bibliothèque de Berlin où elle fait des recherches sur le miroir de Wei, la découverte des informations était intéressante à parcourir. J’approuve aussi le fait que Sam soit en second plan, elle est de retour mais ne prend pas tant que place que ça et c’est un bon point. Vivement la suite !

Comic #11 | Sortie US : 21 décembre 2016 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Mariko Tamaki | Dessiné par : Phillip Sevy | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Tula Lotay

Histoire : Université de Berlin, le combat fait rage entre Lara et Julia. Lara utilise un peu tout ce qu’elle trouve pour se fabriquer une arme improvisée avec un manche à balai, un ciseau et du scotch. Oui, vous avez bien lu. Après avoir utilisé et détruit tout ce qu’elle pouvait trouver dans la pièce pour se défendre, Lara casse une ampoule, ce qui lui permet de se retrouver dans le noir et de prendre l’avantage. Elle récupère le miroir de Wei et prend la fuite pour aller rejoindre Jonah en voiture. Sur la route, un groupe d’hommes leur tend un piège et les attaquent. Après quelques embardées des véhicules, celui de leurs assaillants perd le contrôle et plonge dans l’eau en contrebas. Lara se jette à l’eau pour récupérer le miroir de Wei (qui, entre nous, ressemble plutôt à une assiette). Plus tard, Lara continue d’essayer de comprendre le fonctionnement du miroir également appelé « the prison of souls » que l’on peut traduire par « la prison des âmes ». C’est à ce moment stratégique que Trinity décide d’attaquer Lara et Jonah en lançant une grenade dans ce qu’ils pensent être l’endroit où ils sont logés. Heureusement pour Lara, l’explosion retentit un peu plus loin, est-ce une erreur de trajectoire de Trinity ? Entre Himiko en possession du corps de Sam voulant tuer Lara d’un côté, Trinity poursuivant Sam d’un autre, et Lara accompagnée de Jonah souhaitant résoudre le mystère du miroir de Wei pour sauver Sam, la situation semble être des plus compliquées.

Avis : Au niveau proportions, le combat d’introduction m’a semblé un peu trop long et la scène du balai un peu idiote. Lara étant en train d’éviter autant que possible des coups d’épée, je l’imagine mal avoir le temps de jouer à MacGyver en plein combat. Cependant, un peu plus loin dans le tome, quand la voiture d’un ennemi plonge dans l’eau, c’était subtilement écrit. Quand Lara crie « No! » et qu’elle plonge, on a l’impression qu’elle veut secourir son assaillant alors qu’en fait elle veut juste récupérer le miroir et le laisser mourir au fond de l’eau. Je ne suis pas aussi positif qu’à la lecture du tome 10 mais ce tome 11 reste correct. L’histoire commence à être un peu confuse avec les différentes équipes sur place (Sam/Himiko, Trinity, Lara) mais le dernier tome devrait remettre un peu d’ordre dans tout ça.

Comic #12 | Sortie US : 25 janvier 2017 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Mariko Tamaki | Dessiné par : Phillip Sevy | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Tula Lotay

Histoire : En dehors de Berlin, un dirigeant de Trinity ordonne à ses hommes de trouver Lara Croft et de tuer Sam Nishimura. Au même moment, Lara s’infiltre discrètement dans le quartier général de l’armée de Himiko. Fin du silence, les hélicoptères de Trinity débarquent en force et les trois clans s’affrontent ! Lara réussit à isoler Himiko mais celle-ci prend la fuite au volant d’une camionnette. Après une course poursuite entre les deux femmes, la camionnette se retourne sur la route, Lara en profite alors pour emmener Sam qui a perdu connaissance. Elle l’attache dans une pièce face au miroir de Wei en attendant le lever du soleil. Le rituel peut enfin démarrer et au moment où Sam ouvre les yeux, l’esprit maléfique de Himiko quitte enfin son corps. Sam est sauvée. Deux jours plus tard, Sam est en compagnie de Lara et Jonah à l’hôpital. Tout le monde est soulagé mais Sam a besoin de repos. Sa mère débarque et ayant un grief contre Lara lui demande de partir. Miss Croft laisse Sam en compagnie d’une boîte de Jaffa Cakes et part en moto vers de nouvelles aventures pour lesquelles elle dit avoir besoin d’être seule.

Avis : Pas le temps de s’emmêler dans les relations entre Trinity, Himiko et Lara puisque l’affrontement final passe très vite au début du comic. Ça manque forcément de détails mais ce n’est pas plus mal puisque ça permet de se concentrer sur les personnages de Lara et Sam. J’ai bien aimé la tenue de Lara qui rappelle un peu la Classique mais adaptée en tenue du Reboot et les passages en moto parce qu’ils donnent du caractère à Lara ! Je ne m’attendais pas à revoir un paquet de Jaffa Cakes non plus à la fin puisque c’était une blague qui était déjà dans les premiers comics du Reboot. C’est cool d’avoir pensé à inclure ce petit détail pour terminer l’histoire. Je suis par contre déçu que Sam s’en soit sorti parce que j’ai juste très envie de me débarrasser de ce personnage secondaire que je ne supporte pas. Pour terminer ce bilan, je dois dire que les couvertures #7 à #12 sont beaucoup plus jolies que les illustrations des couvertures #2 à #6, je préfère vraiment ces tons colorées. Cette aventure était donc sympathique à lire et mieux que le précédent arc scénaristique.

Le deuxième arc scénaristique est composé de 6 tomes, le tome 12 marque la fin des comics « Tomb Raider II », des comics « Tomb Raider Survivor’s Crusade » prendront la relève dix mois plus tard.

+ de photos

● Photos officielles des couvertures et aperçu des pages : 📷 Cliquez ici
● Photos personnelles des couvertures et aperçu des pages : 📷 Cliquez ici

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Comics US Tomb Raider II (2016/2017) – Tomes 7 à 12

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    Publié par Angelilie | 13 septembre 2018, 15 h 14 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Copyright © Lara Croft France 2013 – 2018.

Lara Croft France est un site non officiel consacré à Tomb Raider, Lara Croft et Angelina Jolie, créé par MadDuFutur.

Lara Croft et Tomb Raider sont la propriété de Square Enix et Crystal Dynamics, Eidos et Core Design.

Publicités