vous lisez...
Collection

[Avis] Maléfique : Le Pouvoir du Mal – Maleficent : Mistress of Evil (2019)

Aurora au Pays des Merveilles

(Avis sur le film vu au cinéma en VOST)

Où est passé Robin ?

Cinq ans après l’histoire du premier film, Maleficent et la princesse Aurora vivent maintenant dans la forêt de la Lande. Tout se passe bien jusqu’au jour où leur quotidien est bousculé par la demande en mariage du prince Phillip à Aurora. Maléfique réceptionne très mal la nouvelle mais décide de faire un effort en acceptant de rencontrer la famille du prince. La rencontre se passe autour d’un repas au château du royaume d’Ulstead. Lors de cette rencontre, tout ne se passe pas comme prévu et le repas tourne vite à la catastrophe. Le roi John est blessé au milieu d’une dispute et Maleficent est accusée. La mère du prince Phillip, la reine Ingrith en profite alors pour se rapprocher d’Aurora.

Le scénario du film a été confié à Linda Woolverton qui avait déjà travaillé sur le premier Maléfique ainsi que sur Alice au Pays des Merveilles et Alice de l’autre côté du Miroir. Deux films clairement déconseillés aux personnes épileptiques. Son travail sur l’histoire du premier épisode avait déjà pas mal divisé il y a quelques années par rapport au caractère de Maleficent qui pouvait sembler aseptisé. Disons-le tout de suite, cette suite ne va pas arranger cet aspect de la personnalité du personnage joué par Angelina Jolie. Nous sommes dans un film Disney et ça implique ce qui avec, ne pas choquer les plus jeunes. Petit changement du côté du cast puisque le prince Phillip n’est plus incarné par Brenton Thwaites mais par Harris Dickinson. Brenton ayant des obligations par rapport à la série Titans au moment du tournage n’était pas disponible pour Maleficent 2. La reine Ingrith, quant à elle, est jouée par Michelle Pfeiffer.

Ingrith le Niffleur

Les entrées remarquées du personnage de Maleficent étaient vraiment un élément que j’adorais dans le premier film. Et bien, Maléfique passe toujours aussi peu inaperçue avec ses tenues sombres et ses ailes immenses qui feraient pâlir un curé à la messe du dimanche. Je dois dire que malgré le fait que j’adore la tenue composée d’os et de tissu pour recouvrir ses cornes, le reste de sa garde-robe m’a un peu laissé sur ma faim. Je pensais voir des tenues un peu plus tape à l’oeil comme celle du repas et non des vêtements finalement assez simples comparativement à mes attentes. Je dois dire que par rapport au traumatisme de la perruque de Diaval, ce n’est rien. Il y a quelque chose qui ne va pas avec ses cheveux, le rendu ne fait pas naturel du tout. C’est possible que ce soit volontaire pour montrer que c’est un corbeau qui a changé d’apparence mais j’ai eu beaucoup de mal à m’y faire pendant le film. Rien de particulier à relever du côté d’Aurora et de la reine Ingrith. Cette dernière aurait par contre mérité un meilleur traitement parce que j’ai trouvé que son personnage manquait de profondeur.

J’ai particulièrement aimé la scène où Maleficent sort de la forêt accompagnée d’Aurora et Diaval en faisant apparaître un chemin composé de branches sous leurs pieds. Le regard apeuré des habitants du royaume d’Ulstead est un délice. Autre moment fort du film, la scène du repas entre la famille du prince Phillip et Maleficent. Dès le moment où Maléfique pose un pied dans la pièce, la tension ne fait qu’aller crescendo et les dialogues à table fonctionnent très bien. On ressent bien la dualité entre les habitants du royaume d’Ulstead et ceux du royaume de la Lande. Sans aucune hésitation, c’était un des meilleurs moments du film ! Maleficent a également quelques répliques cultes dont on se souviendra comme par exemple le « Don’t ruin my morning » à Diaval ou encore son « Know better » impliquant que la reine Ingrith n’est pas très intelligente.

Du côté des décors, le royaume de la Lande m’a semblé plus travaillé qu’auparavant. Les créatures sont plus mises en avant et sont même plus attachantes car elles font des petits bruits. J’y ai même vu un air des animaux fantastiques de l’univers d’Harry Potter. Le bestiaire est riche et diversifié, aussi bien les grandes créatures que les petites sont réussies visuellement. J’ai par contre trouvé moins réussis les effets spéciaux sur les lianes rampantes du combat final, il y a de fortes chances que ça vieillisse mal avec les années.

Malcolmeficent

Ce qui m’a vraiment posé problème c’est que le film perd en qualité à partir du moment où Maleficent est en retrait à cause de ses blessures et qu’elle découvre ses semblables. Angelina Jolie est un peu moins présente pendant la deuxième heure de film et ça n’aide vraiment pas à rester intéressé par l’histoire. Cette rencontre que fait Maleficent impacte tout le reste du film puisque ses semblables m’ont semblé omniprésents dans la suite du scénario. Je n’ai aucun attachement à ces personnages qui débarquent dans cet univers un peu comme un cheveux sur la soupe. On n’a pas demandé à ce qu’ils soient là mais pourtant, ils sont bien présents ! Je vois Maleficent comme un personnage solitaire qui ne se mélange pas aux autres et la voir avec eux m’a dérangé.

Comparativement au premier film qui avait un aspect hypnotique et m’avait vraiment impacté à sa sortie. Maléfique 2 n’est clairement pas à la hauteur de son aîné. Je n’en attendais rien de particulier et j’ai réussi à être déçu en sortant de la salle de cinéma. Ce n’est pas Dewey qui va me contredire. Le personnage de Maleficent a été un véritable coup de coeur en 2014 mais cette suite n’était finalement pas nécessaire. Le film n’est pas détestable mais manque cruellement d’intérêt. Maleficent : Mistress of Evil est un peu comme un gâteau qu’on aurait voulu faire avec amour mais dans lequel on aurait oublié de mettre la levure pour qu’il gonfle. Comestible mais on en reprendrait pas une deuxième part pour autant.

Note : 5/10

© Lara Croft France

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Copyright © Lara Croft France 2013 – 2019.

Lara Croft France est un site non officiel consacré à Tomb Raider, Lara Croft et Angelina Jolie, créé par MadDuFutur.

Lara Croft et Tomb Raider sont la propriété de Square Enix et Crystal Dynamics, Eidos et Core Design.