//
vous lisez...
Collection

Comics US Tomb Raider (2013/2015) – Tomes 1 à 6 + préquelle

Crystal Dynamics, Square Enix et Dark Horse annoncent le 31 janvier 2013 qu’un comic accompagnant la sortie du jeu Tomb Raider Reboot (2013) verra le jour le 5 mars. Il est écrit par Rhianna Pratchett et prend place avant l’histoire du jeu.

Comic #0 : The Beginning | Sortie US : 5 mars 2013 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 48 pages | Écrit par : Rhianna Pratchett | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma (pages 5 à 28) et Andrea Mutti (pages 29 à 52) | Encré par : Juan Gedeon (pages 5 à 28) et Pierluigi Baldassini (pages 29 à 52) | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Brian Horton

Histoire : The Beginning raconte comment les membres de l’équipage de l’Endurance se sont rencontrés pour aller en mission à la découverte du royaume perdu Japonais du Yamatai. Initialement prévu comme la dernière saison du show télévisé archéologique du Dr James Whitman, « Whitman’s World » devait être tourné durant cette expédition. Le célèbre archéologue se retrouve finalement confronté à tout autre chose quand il demande l’aide du capitaine Conrad Roth. Les membres excentriques de l’équipage de Roth arrivent petit à petit et viennent à partager leurs histoires et secrets, l’expédition fait face à des menaces inattendues avant même qu’elle n’ait commencée.

Avis : Ce comic est très centré sur le personnage du Docteur James Whitman. On y découvre comment les personnages se sont finalement rencontrés, ils sont liés d’une certaine manière et malgré les problèmes rencontrés chacun apporte ce qu’il peut pour faire partie de l’équipage de l’Endurance. Point intéressant, on en apprend un peu plus sur les métiers qu’exercent certains protagonistes de l’histoire. Le physique des personnages n’est pas exactement le même que dans le jeu vidéo, le plus marquant reste Jonah qui passe d’un physique typé Asiatique dans le jeu à un physique Caucasien dans le comic. Sam paraît un peu plus mature et Lara n’est finalement pas aussi présente qu’on pourrait le penser. Pour conclure, ce comic est agréable à lire, le type de dessin est adapté à l’univers, le scénario est intéressant parce qu’on en apprend un peu plus sur l’histoire mais j’espère voir Lara un peu plus présente dans les suites à venir.

C’est lors d’une interview avec Gail Simone le 19 juillet 2013 sur le site de Kotaku que nous apprenons la nouvelle. Une nouvelle série de comics Tomb Raider éditée par Dark Horse va voir le jour en Amérique avec son premier tome dès le 26 février 2014. Elle y explique que l’histoire prend place après la fin du jeu Tomb Raider Reboot (2013). Gail dit également qu’elle a adoré le nouveau jeu mais aussi qu’elle a toujours aimé l’ancienne Lara. Elle ajoute que la principale différence entre les deux sera que le jeu prendra place dans un endroit isolé alors que dans les comics nous voyagerons.

Comic #1 : Survivor’s Guilt ! | Sortie US : 26 février 2014 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Gail Simone | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma | Encré par : Juan Gedeon | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Dan Dos Santos

Histoire : Ce comic se situe à la suite du jeu Tomb Raider (2013). Lara culpabilise d’avoir embarqué ses amis sur l’île du Yamatai et fait des cauchemars. Sam vit mal la situation également et cela provoque chez elle des sautes d’humeur. Quand Jonah lance un appel à Lara en pleine nuit, elle se précipite pour le retrouver en Amérique du Nord. Elle ne sait pas encore qu’elle va faire face à un Jonah totalement désorienté. Suite à ces retrouvailles, Lara et Jonah sont pris dans une tempête qui va même jusqu’à retourner la caravane de ce dernier.

Avis : Dans ce premier tome, on découvre que Lara vit avec Sam et qu’elles sont toutes les deux marquées par ce qui leur est arrivé sur l’île du Yamatai. Jonah est présent également et il a retrouvé un physique Asiatique et non Caucasien comme dans le tome « The Beginning » sorti un an plus tôt. Jonah semble être pour l’instant le personnage qui est le plus désorienté après le traumatisme du Yamatai. Petit point étrange, quand il appelle Lara et qu’elle va le rejoindre, elle part avec son piolet attaché à la taille. C’est un peu curieux d’aller voir des amis avec son équipement. Enfin bon, pourquoi pas. Ce premier tome se laisse lire sans souci et donne envie de savoir la suite de l’aventure ! Il fera donc partie d’un arc scénaristique de 6 comics, d’autres suivront par la suite.

Le Comic #1 existe également en deux versions supplémentaires avec des covers alternatives. Le contenu à l’intérieur est le même dans les trois versions.

Cover alternative #1 par Jenny Frison, exclusivité uniquement disponible chez Forbidden Planet et Jet Pack Comics à la sortie du tome #1 à partir du 26 février 2014.

Cover alternative #2 par Andy Park, exclusivité uniquement disponible à la convention « Chicago Comic & Entertainment Expo C2E2 » qui s’est déroulée du 25 au 27 avril 2014.

 

Comic #2 : Over the Edge ! | Sortie US : 26 mars 2014 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Gail Simone | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma | Encré par : Juan Gedeon | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Dan Scott

Histoire : Suite de l’histoire, Lara poursuit son parcours avec Jonah. Après l’avoir sauvé de la noyade, elle se rend au Trinity College à Dublin pour faire examiner des artefacts d’une valeur inestimable qu’elle a en sa possession. Reyes appelle Lara pour la voir et lui explique qu’avec l’aide de Jonah et Sam, ils ont volé des artefacts sur l’île du Yamatai pendant qu’ils étaient emprisonnés par les Solarii. Le professeur qui se trouve toujours à l’université, examine l’artefact que Lara lui a apporté. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’il va se faire agresser.

Avis : Première chose que l’on remarque, le comic paraît plus travaillé que le premier numéro. Il y a une plus grande variété de lieux au fil des pages, il y a également plus d’action. Sans être exceptionnel, il est quand même un cran au dessus comparé au précédent. Lara porte plusieurs tenues différentes dont une très moche en sortant du « Trinity College », pourvu que cette tenue ne soit pas adaptée pour le jeu parce que merci mais non merci ! Cette nouvelle Lara me donne plus l’impression de lire un sous « Relic Hunter » plutôt qu’un « Tomb Raider ». Je ne reconnais pas vraiment l’aventurière à laquelle j’ai été habitué, c’est bien la première fois que cela me donne ce mauvais sentiment, et pourtant j’ai aimé le reboot de 2013. Espérons que la suite rehausse le niveau.

Comic #3 : Haunted by the Past | Sortie US : 23 avril 2014 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Gail Simone | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma | Encré par : Juan Gedeon | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Ariel Olivetti

Histoire : Le comic démarre sur la rencontre mouvementée de Roth et Reyes il y a de cela dix ans. Fin du flashback et nous voici de retour dans un bar en compagnie de Lara et Reyes face à des hommes qui détiennent Alisha la fille de Reyes. Ils sont prêts à tout pour récupérer l’artefact que détient Lara. S’en suit une altercation dans le bar dans lequel Lara explose un verre sur le crâne d’un malfrat et s’enfuit avec Reyes et Alisha. Elle essaye de contacter Sam pour la mettre en garde du danger qui pèse sur elle mais c’est trop tard, Sam est déjà confrontée aux anciennes créatures mythologiques qui les pourchassent.

Avis : Après la déception du numéro précédent, j’entamais celui-ci avec beaucoup d’appréhension mais quelle ne fut pas ma surprise en le lisant. Ce numéro ne manque vraiment pas d’action, Lara ne se laisse pas faire, s’il faut cogner elle le fera et elle y retrouve même son arme ! Ce tome #3 remonte le niveau global de cette série de comics. Mention spéciale pour la page du flashback sur l’île où l’on y retrouve avec plaisir une scène du trailer Turning Point, c’est un clin d’oeil sympa au jeu. Si je dois vraiment trouver un point négatif, je parlerais de la couverture qui est très jolie en soit mais qui au final n’a aucun rapport avec le contenu. Néanmoins, bilan positif pour ce tome #3 ! Vivement la suite !

Comic #4 : Hunted by Shadows | Sortie US : 28 mai 2014 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Gail Simone | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma | Encré par : Juan Gedeon | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Stephanie Hans

Histoire : Jonah est à l’hôpital et souhaite sortir au plus vite. Pendant ce temps, Sam a été capturée par un homme qui est sous les ordres des Solarii. Lara ne sait toujours pas où est l’artefact convoité par ses ennemis. Elle décide de partir à bord du bateau Jerung accompagnée de Jonah et Reyes ainsi que de membres d’équipage Malaisiens pour récupérer Sam. Pour cela elle doit retourner sur l’île du Yamatai et affronter de nouveau les Solarii. La nuit arrive et Lara va se coucher, elle se réveille à cause d’un cauchemar et se rend compte que le bateau est en feu. Des hommes attaquent l’embarcation, Lara se défend, le bateau explose et elle a juste le temps de partir sur un canot de sauvetage. Notre aventurière arrive enfin sur l’île du Yamatai mais cette fois-ci elle est armée…

Avis : Lara a l’air très attachée à Sam au point de retourner sur l’île du Yamatai pour la récupérer. Si c’était moi, je l’aurais laissé sur l’île avec les Solarii mais bon chacun fait comme il veut. Miss Croft est de plus en plus badass et n’hésite pas à planter une flèche de harpon à bout de bras dans la gorge d’un ennemi. J’apprécie ! A contrario, elle devient agaçante à toujours dire qu’elle ne sait pas où est son artefact, on a l’impression qu’elle subit l’histoire. J’ai aimé la petite touche d’humour au début quand on voit Jonah porter une tenue d’hôpital et que ses fesses sont montrées, ce n’est pas commun dans l’univers de Tomb Raider. Autre moment fort, celui où Sam se prend une claque par son ravisseur, je ne pense pas que ce soit nécessaire de préciser que j’ai jubilé à la lecture. Maintenant que Lara est arrivée sur l’île du Yamatai, je suis pressé de savoir ce qu’il va s’y passer de nouveau. Petit coup de coeur notable pour la couverture de ce comic qui représente Lara agrippée à un bus Londonien avec le Big Ben en fond.

Comic #5 : Sacrifice for a Friend | Sortie US : 25 juin 2014 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Gail Simone | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma | Encré par : Juan Gedeon | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Brian Horton

Histoire : Ce tome commence sur une séquence qui date de quatre ans plus tôt, la rencontre entre Lara et Sam à l’University College London. Retour sur l’île du Yamatai où Lara vient d’arriver, elle essaye d’attirer les ennemis en les narguant avec ses artefacts. Sam est attachée sur un poteau avec des chaînes aux poignets. Elle apprend que les Solarii ne veulent pas ramener Himiko mais qu’ils veulent ressusciter Mathias et qu’elle sert donc d’appât pour faire venir Lara. Cette organisation veut récupérer le sang de Lara pour leur sacrifice. Cette dernière tombe sur ce qu’il reste du bateau de l’Endurance et glisse de la falaise où elle se trouve à cause d’un éboulement au dessus d’elle. Une fois dans l’eau, elle tombe sur une vision du défunt Alex qui lui parle et lui demande de transmettre une montre à gousset à sa soeur. Lara est finalement repêchée par Danny, un allié qui travaillait pour son père. Le repos est de courte durée puisqu’ils se font de nouveau attaquer et sont une fois de plus en mauvaise posture face à une ancienne créature mythologique.

Avis : Dans le flashback, on peut noter que Lara a une tresse et que Sam à un sidecut, ça nous change de d’habitude ! Le dénouement de l’histoire touche à sa fin et on comprend enfin les vraies intentions des Solarii. Ressusciter Mathias en utilisant le sang de Lara. Le prochain tome sera sûrement intéressant à lire. Je cherche la petite bête mais j’aurais préféré voir Lara avec des rangers plutôt que des chaussures de sport à son arrivée sur l’île. La séquence avec Alex sous l’eau qui a toute la partie gauche du corps en décomposition est assez troublante, ça nous permet au moins de revoir ce personnage l’espace d’un instant. Le personnage de Danny me donne envie d’en découvrir plus à son sujet et ce tome est une bonne pioche.

Comic #6 : On the Brink of Madness | Sortie US : 23 juillet 2014 | Éditeur : Dark Horse | Nombre de pages : 32 pages | Écrit par : Gail Simone | Dessiné par : Nicolás Daniel Selma | Encré par : Juan Gedeon | Mis en couleur par : Michael Atiyeh | Lettrage : Michael Heisler | Couverture illustrée par : Dan Scott

Histoire : Reyes et Jonah arrivent à leur tour sur l’île. Lara et Danny se sont fait capturer et attacher. Elle apprend que les créatures mythologiques qui les hantent depuis le début sont en fait les filles de Matsu qui se sont faites hypnotiser. L’une d’elle lui raconte que le professeur Cahalane est mort de ses mains. Les Solarii veulent donc ressusciter Mathias pour qu’il puisse à son tour faire revenir la reine Himiko. La prophétie raconte qu’il faut réunir les quatre artefacts ainsi que quatre gardiens, Matsu, ses deux filles et Lara. Matsu explique qu’il a les quatre pièces en sa possession et qu’il va prendre du sang de Lara pour la réaliser. Son sbire entaille le poignet de Lara du bout de la lame de sa machette et récupère le sang. Jonah et Reyes débarquent mais le processus à déjà commencé. Mathias est en train de revenir dans le corps de Matsu. Lara tente de jeter les artefacts qui permettent de revenir à la vie et réussi à s’enfuir sous les éboulements de pierres. Elle arrive dehors avec Danny et la porte principale derrière eux est totalement détruite. Retournement de situation, Danny pointe son arme sur Lara et lui explique qu’elle n’a jamais volé les artefacts et que c’est lui qui lui a fait croire. En effet, il a fait parti des Solarii à l’époque et a appris des techniques d’hypnoses. Cependant, cela ne l’a pas empêché de travailler pour le père de Lara pendant des années. Danny ne veut pas du retour d’Himiko mais il savait que Matsu et ses hommes mordraient à l’hameçon quand il annoncerait que Lara avait un artefact en sa possession. Il avait donc organisé tout ça pour faire venir Lara, la tuer puis se débarrasser de Matsu. Il serait enfin considéré comme un héros. Sauf que le plan ne se termine pas comme prévu, Lara lui jette une grenade et saute de la falaise. Elle retrouve ses amis, Sam, Reyes et Jonah et l’histoire se termine ici.

Avis : Quelle conclusion ! Il se passe beaucoup de choses dans ce tome 6 et on comprend enfin les intentions de chaque personnage. C’est un comic à l’image du scénario du jeu sorti en 2013, c’est aussi tordu scénaristiquement. Les Solarii n’avaient donc pas encore dit leur dernier mot et c’était sympathique de prolonger cette histoire. Par contre, maintenant il faut savoir passer à autre chose. Le personnage de Danny était finalement un traître et ça c’est mal terminé pour lui. Les dessins sont toujours aussi bien réalisés, j’ai particulièrement apprécié la première double page avec les deux créatures. Lara s’en prend plein la tronche, elle se fait taillader le poignet avec une machette, se fait tirer dans l’épaule, c’est une vraie aventurière maintenant. Pourvu que ce soit pareil dans la suite du jeu Rise of the Tomb Raider. Comme toujours, la couverture n’a rien à voir avec l’histoire et c’est bien dommage. Malgré des débuts timides, j’ai apprécié cette aventure en 6 tomes.

Le premier arc scénaristique est composé de 6 tomes, le tome 7 démarre sur une nouvelle histoire.

+ de photos

● Photos officielles des couvertures et aperçu des pages : 📷 Cliquez ici
● Photos personnelles des couvertures et aperçu des pages : 📷 Cliquez ici

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L’actualité en direct